Le Kiosque Média

"Notre métier n’est ni de faire plaisir, ni de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie." - Albert Londres

1.16.2008

Affaire Macleans : dangereux cas de censure


Mark Steyn (photo), brillant, humoristique et provocateur – l’un des chroniqueurs conservateurs les plus populaires du monde anglo-saxon – est l’auteur de America Alone : The End of the World as We Know It, dont un extrait discutant la montée démographique de l’islam en Occident a été publié dans le magazine Macleans le 20 octobre 2006, sous le titre The Future Belongs To Islam.

Le Congrès islamique canadien (CIC), qui n’a pas aimé l’article, demande que Macleans publie telle quelle une réfutation de l’article de Steyn sur plusieurs pages. Macleans refuse.


Alors, le Congrès islamique canadien rédige une plainte contre le magazine Macleans et son rédacteur en chef Kenneth Whyte pour violation des droits humains, et la dépose auprès des commissions des droits de la personne de la Colombie-Britannique, de l’Ontario et du fédéral. Macleans est « manifestement islamophobe » et « soumet les Canadiens musulmans à la haine et au mépris », selon une déclaration du Congrès.

Ça peut choquer ceux qui ne suivent pas l’évolution des droits de la personne au Canada, mais Macleans va probablement perdre.

Et voici pourquoi, selon un article d’Ezra Levant (Censorship in the name of ’human rights’ ,
National Post, le 17 décembre 2007).

Voici la traduction de ce texte par le site Point de Bascule :
(à partir du deuxième paragraphe)

« Il s’agit d’une nouvelle stratégie pour le CIC, qui dans le passé a essayé, sans succès, de poursuivre en justice les médias avec lesquels il était en désaccord - dont le National Post - en utilisant les lois canadiennes sur la diffamation. Mais les tribunaux civils canadiens ne sont pas le meilleur outil pour ce genre d’intimidation. Dans un procès en diffamation, le CIC devait recruter son propre avocat, suivre les règles de la cour, et prouver qu’ils avaient subi des dommages réels - et les journaux pouvaient invoquer en défense que les propos publiés sont équitables et véridiques. Le lancement d’une action vexatoire contre Maclean se traduirait par une défaite embarrassante pour le CIC, une ordonnance du tribunal le condamnant à payer les frais juridiques du magazine, et renforcerait la réputation du CIC comme un groupe de radicaux qui ne comprennent pas les valeurs canadiennes. (Il y a trois ans, Mohamed Elmasry, le président d’origine égyptienne du CIC, a déclaré que chaque adulte juif en Israël est une cible légitime pour les terroristes).

Donc des recours civils ne fonctionneront pas. Des accusations criminelles sont aussi vouées à l’échec : les lois canadiennes sur la propagande haineuse sont réservées aux actes extrêmes d’incitation, et les accusations ne peuvent être déposées qu’avec l’approbation du ministre de la justice. Et dans une cour criminelle, la culpabilité de l’accusé doit être prouvée hors de tout doute raisonnable. Aucune chance ici.

C’est pourquoi les commissions des droits de la personne sont l’instrument idéal pour le CIC. Le CIC n’a même pas besoin d’engager un avocat. Une fois que la plainte a été acceptée par les commissions, les impôts des contribuables et les avocats du gouvernement sont utilisés pour poursuivre l’affaire. Maclean, d’autre part, devra embaucher ses propres avocats avec son propre argent. Les règles de la cour ne s’appliquent pas. Les règles normales de preuve ne s’appliquent pas. Les commissions ne sont pas neutres : elles sont remplies de militants, dont beaucoup ne sont même pas des avocats et ne comprennent pas la protection qu’offre la liberté d’expression garantie par notre constitution.

Et les sanctions que ces commissions peuvent ordonner sont bizarres. Outre les amendes au gouvernement et les paiements aux plaignants, les défendeurs peuvent être contraints de "s’excuser" d’avoir des opinions politiques ou religieuses inacceptables.


Des excuses pourraient ne pas sembler onéreuses, et pourtant c’est bien plus inquiétant qu’une amende. Ordonner à une personne - ou un magazine - de dire ou de publier des mots auxquels elle ne croit pas est un acte orwellien de contrôle de la pensée. Le rédacteur en chef de Maclean, Ken Whyte, maintient que son magazine est équitable. Mais les commissions des droits de la personne ont le pouvoir de lui ordonner de publier un aveu qu’il est sectaire - ou, comme dans une cause de l’Ontario, même ordonner à quelqu’un d’étudier l’islam.
»

Deux chroniqueurs de journaux –
Margaret Wente du Globe and Mail de Toronto et Ali Eteraz du Guardian de Grande-Bretagne – conseillent au Congrès islamique du Canada (CIC) de retirer ses plaintes contre le magazine Macleans. La tentative du CIC de censurer la presse témoigne d’une incompréhension fondamentale du rôle de la liberté d’expression dans une démocratie et renforce les préjugés contre les musulmans.

Traduction en français du texte de Margaret Wente :

Qui nourrit les préjugés ?
par Margaret Wente, du Globe and Mail

« La réputation des musulmans canadiens est malheureusement entachée par la minorité la plus vociférante d’entre eux – comme ces joyeux lurons du Canadian Council on American-Islamic Relations (CAIR-CAN) qui ont été tellement offensés qu’un économiste écrive « mollah ou sheik » qu’ils ont exigé qu’il s’excuse et qu’il suive des cours de « sensibilisation culturelle » (et ils ont obtenu ce qu’ils voulaient).

Pour ces assoiffés de griefs, la moindre insulte devient un crime haineux. Le CIC nous fournit un autre exemple avec la plainte déposée contre le magazine Maclean's. Le CIC est enragé que le magazine ait publié un extrait du livre The Future Belongs to Islam par Mark Steyn. Selon l’avocat du CIC, l’article « offre une représentation fausse des musulmans canadiens, de leur communauté, de leur religion et de leurs valeurs ». L’un des plaignants a dit « Je me suis senti personnellement offensé ».


« Mark Steyn, un journaliste publié régulièrement par Macleans, a probablement offensé 99% de ses lecteurs à un moment ou à un autre. C’est son style ! L’article incriminé est du Steyn tout craché : provocant, haut en couleurs et grossièrement exagéré. Steyn argumente que l’occident connaît un déclin démographique et culturel, alors que la population islamique connaît un boom démographique et affirme énergiquement sa culture. Il ne dit pas un mot sur les musulmans canadiens. »



Un autre organisme canadien, le Canadian Muslim Congress s’est opposé au Congrès islamique.

Le 3 janvier dernier, Rex Murphy, dont on a parlé dans le Kiosque, a fait son commentaire sur l’affaire Macleans dans le cadre de l’émission The National, à CBC (réseau anglais de Radio-Canada).

La question : « Comment se fait-il que des défenseurs des droits de la personne s’attaquent au chroniqueur Mark Steyn ? Et qu’est-il arrivé à la liberté d’expression ? »

Rex Murphy dénonce l’usage de la Commission des droits pour censurer Macleans. On peut écouter le commentaire de Rex Murphy (4 min 29 s) ou lire la traduction de ses propos: Les droits de l’Homme à la dérive ! par Rex Murphy.

Autres articles sur le sujet, à lire sur le site Point de bascule.

2 Comments:

  • At 17 janvier, 2008 11:16, Anonymous benoit said…

    Voir le commentaire de Ezra Levant lors de sa propre audition devant une commission:

    http://www.youtube.com/watch?v=AzVJTHIvqw8

     
  • At 17 janvier, 2008 21:07, Blogger Muslims Against Sharia said…

    Islamofascist-Dhimmi Axis Assault on Free Speech

    Muslims Against Sharia are proud to be the first Muslim group to publicly support Ezra Levant and denounce HRC inquisition.

    Proceedings against Ezra Levant are nothing short of ridiculous. HRC legitimizes radicals' claims that Islam cannot be criticized and Freedom of Speech only applies to radical Muslims.

    But Ezra Levant is not alone. The latest casualties of Islamofascist-Dhimmi Axis Assault on Free Speech include Dr. Rachel Ehrenfeld, Fouad al-Farhan, Joe Kaufman, and Mark Steyn. Are you going to be next? http://muslimsagainstsharia.blogspot.com/2008/01/islamofascist-dhimmi-axis-assault-on.html

     

Publier un commentaire

<< Home

 
Top Blogues